Le monde de l’assurance auto expliqué : termes et concepts clés à connaître avant de souscrire

assurance auto

Publié le : 26 décembre 20237 mins de lecture

On peut se questionner sur la signification de certains termes spécifiques à l’assurance-automobile. Vous trouverez dans ce texte un glossaire explicatif de ceux qui sont le plus couramment utilisés dans ce domaine.

En quoi consistent les trois catégories d’assurance automobile ?

En premier lieu, il faut savoir que l’assurance automobile se divise en trois catégories :

1. l’assurance au tiers,

2. l’assurance tiers/vol/incendie,

3. l’assurance multirisques.

L’assurance au tiers protège, au sens large, les autres automobilistes. Tandis que l’assurance tiers-vol-incendie a été prévue en cas de sinistre(s) qui vont rendre le véhicule inutilisable ; elle ne s’applique pas cependant si le conducteur est responsable du sinistre. L’assurance tous risques ou multirisques couvre intégralement un véhicule. En plus d’inclure la responsabilité civile, elle couvre les dommages corporels et matériels subis par le conducteur et son véhicule (même si l’assuré est responsable de l’accident). Cette formule est souvent choisie par un automobiliste qui vient d’acquérir un véhicule neuf. Il faut savoir que plusieurs options et services peuvent compléter ces offres par des services optionnels. Il peut s’agit d’un service d’assistance de dépannage, d’une garantie d’indemnisation en valeur majorée ou selon le prix d’achat, de la possibilité d’un véhicule de remplacement… Pour obtenir plus de renseignements sur l’assurance auto, vous pouvez cliquer sur ce lien

Termes et concepts courants ayant trait à l’assurance automobile

1. Assurance automobile. Une assurance auto couvre d’abord votre responsabilité civile en tant que propriétaire du véhicule. Elle peut aussi inclure la prise en charge des dépenses reliées aux dommages sur votre voiture en cas d’accident ou de vol.

2. La Responsabilité civile. Aussi nommée « assurance au tiers », c’est le niveau minimal requis par la loi. Elle est obligatoire et ne couvre que les préjudices matériels et physiques causés à autrui lors d’un accident. Elle ne protège pas le conducteur.

3. La Garantie du conducteur. Cette garantie fondamentale protège la personne qui conduit le véhicule, même si celle-ci est responsable de l’accident.

4. L’Assurabilité. Il s’agit des conditions qui sont requises par l’assureur pour que son client puisse souscrire une assurance automobile. Des facteurs tels que l’âge, l’état de santé et l’activité professionnelle sont étudiés pour déterminer son assurabilité.

5. Les antécédents médicaux. Ils peuvent vous être demandés par l’assureur dans la procédure de souscription d’une assurance auto. Il s’agit de l’ensemble des problèmes de santé et des maladies dont vous avez été victimes (et/ou vos ascendants et descendants).

6. La Franchise. C’est le montant que l’assuré doit payer avant que sa police d’assurance ne couvre les dommages. À titre d’exemple, si votre contrat indique une franchise de 500 euros et que vos dommages se chiffrent à 1 200 euros, vous êtes tenu de payer 500 euros, mais votre assureur couvre la marge restante.

7. Le Bonus-Malus. C’est le terme employé pour référer au système de réduction ou de majoration de la prime d’assurance en fonction de l’historique de conduite de l’assuré. Plus celui-ci conduit prudemment et évite les accidents, plus son Bonus augmente ; s’il ne conduit pas de manière prudente et diligente, il voit augmenter son Malus.

8. La Carte Verte. C’est ainsi qu’est appelé le certificat d’assurance (internationalement reconnu) qui confirme que votre véhicule est bien assuré.

9. L’indemnisation. Ce terme correspond au montant maximal versé par l’assureur à la suite d’un sinistre pour dédommager l’assuré concerné. Cette indemnisation comporte un plafond. En France, le plafond d’indemnisation de la responsabilité civile est actuellement de 1 220 000 euros, pour tout dommage matériel couvert par le contrat de l’assuré. 10. Les acronymes L’acronyme VEI(Véhicule Économiquement Irréparable). Si les coûts des réparations du véhicule sont moins élevés que la valeur de remplacement, l’assurance automobile peut proposer un montant d’indemnisation dans les limites des plafonds mentionnés dans le contrat et en tenant compte des franchises. L’acronyme VRADE (Valeur de Remplacement à Dire d’Expert) signifie que la valeur de remplacement d’un véhicule endommagé ne peut être fixée que par un spécialiste.

Est-ce avantageux de souscrire une assurance en ligne ?

Souscrire une assurance automobile en ligne offre plusieurs avantages aux automobilistes. Déjà, ils économisent un temps précieux ; en quelques minutes, ils peuvent comparer gratuitement les offres des assureurs disponibles sur le marché, valider leur souscription et signer électroniquement en toute sécurité. Pour la souscription elle-même d’une assurance auto en ligne, il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site et de fournir les justificatifs demandés (permis de conduire, certificat d’immatriculation, relevé d’assurance, preuve de domicile). Vous pouvez aussi faire la demande d’un devis gratuit personnalisé. En cas de doute, n’hésitez pas à communiquer directement avec votre assureur pour vous assurer de souscrire l’assurance qui convient à vos besoins et à votre budget. De plus, les compagnies d’assurances en ligne offrent souvent des tarifs plus compétitifs que chez les assureurs traditionnels et des charges fixes. Ainsi, les automobilistes peuvent réaliser des économies substantielles sur leur budget assurance. En procédant en ligne, vous pouvez gérer vos paiements, vos garanties, déclarer un accident ou un sinistre à partir de votre mobile. Le tout 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ce service est disponible par mail, par chat en ligne ou par téléphone, si vous avez besoin d’une assistance rapide. Faites en sorte de vous adresser à un assureur reconnu pour son expérience et son professionnalisme. La Société Générale, par exemple, constitue une référence de choix dans ce domaine. Elle propose 5 formules d’assurance personnalisées ; 5 niveaux de franchises dont une franchise à zéro euro et des options pour renforcer la protection de ses clients. Une assistance (dès 25 km) fait partie des services offerts.

Plan du site